Au Chili : l’incontournable Valparaíso

À une heure trente de Santiago se trouve Valparaíso, que les chiliens appellent Valpo. Un bijou du tourisme chilien, la capitale culturelle du pays qui a vu passer les plus grands, comme Pablo Neruda qui y avait ses habitudes. Aujourd’hui Valparaíso est un des grands centres mondiaux du street art, des artistes tels qu’Inti Castro y sont nés et y ont réalisé des œuvres gigantesques. C’est de manière plus générale un centre artistique très fort, avec de nombreuses animations, expositions, concerts… Les rues sont colorées, les gens tranquilles, le ciel bleu, c’est un petit paradis que j’ai découvert et dont je suis radicalement tombée amoureuse !

Que faire à Valparaíso ?

#1 Un tour de la ville à pieds avec Tours4Tips

Cette association est gérée par des jeunes chiliens passionnés par la ville, son histoire, sa culture, et tout ce qui s’y rapporte. Ils se rémunèrent uniquement par les pourboires donnés à la fin du tour, en général entre 7 et 15 euros par personne – ce qui n’en fait pas un tour gratuit, mais relativement peu cher car cela dure trois heures, et permet de déguster quelques spécialités locales… il y a un tour le matin à 10h qui est le « off beat » c’est à dire hors des sentiers battus, et un à 15h qui est le « highlights » et qui permet de voir les sites les plus importants de la ville.

J’avais décidé de faire le tour de l’après midi, nous étions assez nombreux donc ils ont divisé en trois petits groupes afin de ne pas avoir plus de 20 personnes par guide. Je suis allée dans le groupe en espagnol mené par Cristian Javier ou « CJ » puis nous avons commencé la visite, au rythme des anecdotes et informations historiques dispensées par le guide. La ville compte entre 42 et 45 Cerros, des collines… Il y a encore débat sur 3 d’entre elles, pas de consensus aujourd’hui décidant si ce sont des cerros ou non ! Nous en visitons deux, le Cerro Concepción (où je loge) et le Cerro Allegre, juste à côté. Les rues sont très colorées, nous longeons des kilomètres de façades recouvertes de street art de haut vol, nous montons et descendons sans cesse, c’est un tour assez sportif ! Nous passons voir Don Sergio dans sa petite boutique afin de goûter ses alfajores (délicieux !), utilisons un ascenseur (voir plus bas dans cet article ce que sont ces ascenseurs), nous promenons le long du port qui fut autrefois le port le plus important du Chili, passons par le quartier yougoslave, admirons des superbes vues sur la ville au détour de rues… Puis rentrons au point de départ où CJ nous fait goûter un shot très chilien : chica y pipeño, deux alcools locaux à base de raisin. C’est très doux et sucré, bonne récompense de toute cette marche ! La visite se termine alors, CJ nous conseille différents restaurants et bars dans la ville puis nous nous disons tous au revoir.

#2 Visiter La Sebastiana, maison de Pablo Neruda

Cette visite est incontournable ! Le grand poète chilien Pablo Neruda avait ses habitudes a Valparaíso, et à fini par y acheter une maison, disposant d’une vue phénoménale sur la ville et sur le port, probablement une des plus belles qu’il soit. La maison est sur 4 étages, elle n’est pas gigantesque mais a été décorée avec grand soin, Neruda étant un grand collectionneur. La visite s’effectue avec un audio guide qui existe en 6 langues dont le français, et les différents éléments de la visite permettent de comprendre le contexte de cette maison dans la vie de Neruda, mais aussi d’apprendre beaucoup de choses sur la vie du poète, son engagement politique et son rapport au voyage.

    Entrée générale : 6000 CLP (incluant l’audioguide)

#3 Se promener au marché El Costanero

Coloré, animé, populaire… Les raisons d’aller y faire un tour en manquent pas ! Les producteurs viennent ici vendre leurs fruits et légumes, les pêcheurs leur poisson fraîchement pêché, c’est l’endroit parfait pour faire ses courses de manière muy local mais aussi de faire quelques photos !

#4 Faire un tour en bateau dans le port

Impossible de rater les vendeurs de ces tours qui hurlent dans le port… C’est une activité assez prisée par les chiliens, qui permet de découvrir Valpo depuis la mer, et de découvrir son grand port, aujourd’hui lieu de villégiature de quelques gros navires de la marine mais aussi de lions de mers ! S’il fait beau, c’est très sympa, sinon je ne pense pas…

    3000 CLP par personne le tour d’une grosse demi-heure (ou peut être une heure, je n’avais pas trop fait attention…)

#5 Utiliser les « ascenseurs » pour explorer la ville

Ce qu’on appelle ici « ascensor » est en réalité un funiculaire, et la ville en compte des dizaines, soulageant quelque peu les dures montées des cerros ! Pour environ 100 CLP (l’équivalent de 15 centimes d’euros) l’ascencor permet de monter ou de descendre une portion, ils sont très utilisés par les chiliens et permettent de gagner pas mal de temps… Pour les touristes c’est surtout l’occasion de découvrir ces machines présentes depuis parfois plus de cent ans !

#6 Se promener dans le musée à ciel ouvert

Le musée à ciel ouvert est un petit quartier de la ville dans lequel les murs sont consacrés au street art – ce n’est pour autant pas le meilleur endroit de la ville pour en découvrir, mais le concept est sympa et la balade agréable.

J’ai environ un milliard de photos de la ville, je vous en laisse ici quelques unes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s