En Argentine : Punta Tombo et la Península Valdés

Nous commençons notre exploration de la Patagonie par Puerto Madryn, où nous posons nos valises pour trois nuits. Cette ville a l’avantage d’être idéalement située sur la côte atlantique, nous plaçant entre la péninsule Valdés et Punta Tombo, les deux lieux que nous souhaitons absolument visiter lors de notre passage ici.

La péninsule Valdés est un morceau de terre s’engageant dans l’Atlantique et qui est mondialement réputée pour la richesse de sa faune : baleines, orques (!), lions de mer, éléphants de mer, pingouins et oiseaux en tous genres… C’est un espace protégé, ce qui permet aux animaux de continuer à venir y séjourner sans être impactés par le tourisme. Un petit musée à l’entrée du parc nous explique tout sur le lieu mais aussi sur les animaux que l’on peut y trouver, notre guide complète ces informations en nous expliquant notamment le fonctionnement des baleines avec leurs bébés car c’est ce que nous allons voir… En ce moment les baleines que l’on voit sont les femelles avec leurs bébés, elles leur apprennent à respirer et à se nourrir. A la naissance les bébés baleines sont si minces (par rapport aux adultes…) qu’ils ne flottent pas ! En effet, la couche de graisse des baleines mesure entre 40 et 60 centimètres sous leur peau, ce qui leur permet de flotter. Des leur naissance les mères les aident donc en leur mettant sur leur dos. Nous avions choisi une excursion à la journée combinant la visite de l’île à un tour en bateau d’une heure pour s’approcher des baleines et les observer dans leur habitat naturel, sans les déranger. Nous embarquons donc à bord du bateau pour commencer ce tour, durant lequel nous aurons la chance de voir environ cinq duos mère/bébé, certains beaucoup plus joueurs que d’autres, venant ta proche du bateau, d’autres restant un peu à distance. Le spectacle est magique nous ne voyons pas le temps passer, on voit vraiment les baleines de très près nous ne nous  y attendions pas ! Par ailleurs la côte est superbe et permet donc d’avoir un cadre inoubliable pour observer ces baleines franches australes.


Nous continuons l’exploration de la péninsule en voiture, le guide nous donnant au fur à mesurées explications et anecdotes sur la région. Nous faisons différents arrêts pour admirer les paysages mais surtout la faune, et voyons notamment des pingouins, des lions de mer et des éléphants de mer !

À Punta Tombo les stars ce sont les pingouins Magellan : c’est la plus grosse colonie du monde de ces pingouins de 40-50 centimètres de haut. Nous avons choisi ici aussi de visiter ce site par le bois d’un tour, avec un guide que nous avons adoré tant il était passionné et passionnant ! Il nous a expliqué que les pingouins avaient commencé à pondre autour du 5 octobre et ayant fait notre visite le 10 ils étaient soit en train de couver, soit sur le point de pondre. Nous avons donc pu voir tous les nids de pingouins sur le site, et voir beaucoup de couples en train de couver leurs œufs (ils en ont en moyenne deux). Ici encore les animaux sont très respectés et le site a été construit de manière à ne pas interférer avec les activités des animaux, pour ne pas menacer leur reproduction. Les pingouins sont donc très à l’aise face aux humains car ils ne se sentent pas en danger, ils déambulent donc tranquillement dans le parc, et comme il y a des panneaux « priorité aux pingouins » (véridique) on s’arrête pour les regarder traverser tranquillement le sentier piéton… Le spectacle est incroyable, les pingouins sont là par MILLIERS (on compte le passage d’environ 1,2 millions de pingouins à Punta Tombo chaque année) et leurs nids aussi… Donc, littéralement, tous les mètres on voit un nouveau pingouin. On est comme des enfants en se promenant dans le parc, on ne pensait vraiment pas en voir autant ni d’aussi près ! La visite est inoubliable.

Sur la route du retour on s’arrête à Trelew, une ville fondée par les gallois il y a environ 150 ans et qui est aujourd’hui très célèbre pour son musée de paléontologie que nous allons visiter. La Patagonie est en effet une région très riche en fossiles, on y a d’ailleurs retrouvé les restes de ce qui est à l’heure actuelle le plus grand dinosaure du monde ! Le musée est petit mais très intéressant, et tous les fossiles vraiment bien mis en valeur, les commentaires du guide nous mettant en perspective tous les éléments. 


En pratique :

Peninsula Valdes : entrée 330 pesos pour les étrangers, le tour 1200 pesos sans le bateau, compter environ 1000 pesos supplémentaires pour le tour en bateau

Punta Tombo : entrée 250 pesos pour les étrangers, le tour 1200 pesos

Musée de paléontologie de Trelew : entrée 120 pesos 

Publicités