En Argentine : trois jours au bout du monde, Ushuaia !

Rien que le nom nous donnait des frissons… USHUAIA ! Cette ville dont on entend parler depuis toujours et qui laisse imaginer les voyages les plus lointains, les aventures les plus épiques… Et du gel douche, certes. Cette « ville du bout du monde » est un symbole en soi, et bien que tous les guides disent qu’y passer n’est pas essentiel si ce n’est pour dire qu’on y est passé, nous avions décidé d’y terminer notre aventure vers le sud du sud. Nous avons ainsi passé trois jours à Ushuaia, concluant trois semaines intenses en Patagonie et en Terre de Feu, nous faisant découvrir monts et merveilles… Et nous n’avons pas été déçues du voyage !

Que faire à Ushuaia ?

Pas le temps de s’ennuyer tant la liste d’activités proposée est longue… Mais tout est très cher, c’est bien le seul frein. Il est par exemple possible de faire une expédition en Antarctique, qui dure au minimum 12 jours et qui coûte aux alentours de 3000 ou 4000 USD, mais ça ne rentrait pas franchement dans notre budget ni dans notre emploi du temps :)

#1 Le parc national Tierra del Fuego

Non loin de la ville se trouve un grand et beau parc national, dans lequel il est possible de faire de bonnes promenades et de profiter des paysages. Pour être tout à fait honnête, ce parc n’a rien d’extraordinaire si vous venez de faire Torres del Paine, Chaltén etc… Mais il reste tout de même fort agréable et les balades sont faciles, ça change ! 

La balade qui nous avait été recommandée et que nous avons faite est celle partant de la Bahia Lapataia et remontant jusqu’au Lago Roca, qui permet de voir beaucoup de choses différentes en quelques heures (le circuit se fait en 3 heures à rythme tranquille).

  • Transfert depuis Ushuaia : 400 ARS A/R
  • Entrée du parc : 210 ARS

#2 Le canal de Beagle

Il n’y a que 4 passages entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique : le canal du Panama, le détroit de Magellan, le canal de Beagle et le Cap Horn. J’ai dîné en face du canal du Panama en janvier dernier, nous avons traversé une section du détroit de Magellan il y a quelques jours et nous naviguons maintenant sur le canal de Beagle… Papa Maman promis je n’embarque pas sur un voilier pour affronter le Cap Horn !

Beaucoup d’agences proposent des sorties en bateau pour aller découvrir le canal de Beagle, nous avons choisi d’y aller avec celle recommandée par notre hostel car c’est à bord d’un petit bateau avec peu de monde. Le départ se fait au port d’Ushuaia, nous embarquons avec une petite vingtaine de personnes et l’équipage, et nous partons vers l’est : nous allons aller jusqu’au phare Les Éclaireurs, un des symboles du canal. Il ne fait pas merveilleusement beau mais ça pourrait être pire, il ne pleut pas ! Notre guide nous explique mille choses sur la région et son histoire, et est intarissable en anecdotes, il nous transmet sa passion en un claquement de doigts. Il nous raconte la vie des peuples natifs d’ici notamment les Yamanas qui habitaient la ou est l’actuelle Ushuaia, mais aussi ceux qui vivaient sur les îles qu’on nomme aujourd’hui « îlots des éclaireurs ». Il nous raconte aussi ce naufrage d’un navire allemand au début du 20ème siècle, tous les passagers ont été sauvés mais le capitaine est retourné sur le bateau pour sombrer avec… Pendant que la bourgade d’Ushuaia qui ne comptait alors que quelques centaines d’habitants tentait de loger et nourrir tous les naufragés, qui étaient plus nombreux que les habitants ! Ushuaia est pleine d’histoire(s) on adore… On approche alors des îlots, sur lesquels dorment tranquillement des lions de mer, entourés par des cormorans. Plus loin sur un autre îlot, des centaines de cormorans qui s’agitent dans tous les sens ! En arrière plan se dessine le phare Les Éclaireurs, qui porte un nom français car il a été construit par Les français de l’expédition scientifique La Romanche menée par Martial. 

Après cette promenade entre les îlots (et un bon thé chaud) nous nous dirigeons vers une île sur laquelle vivaient des natifs il y a quelques milliers d’années. Nous descendons nous promener, nous voyons des vestiges de leur vie que le guide ne manque pas de nous commenter, puis comme le temps commence à sérieusement se gâter nous retournons vers le bateau, il est bientôt l’heure de rentrer au port… Le capitaine nous sert à chacun un shot de liqueur de café faite par l’équipage à bord du bateau, c’est délicieux, mais fort ! Nous arrivons alors au port, enchantées par cette excursion dont nous ne savions pas trop quoi attendre.

  • Excursion avec Patagonia Adventure Explorer : 1100 ARS
  • Taxe portuaire : 20 ARS


#3 Ushuaia vue du ciel…

En préparant le voyage, j’avais découvert l’existence d’un Aeroclub à Ushuaia et la possibilité de faire un tour en avion au dessus des montagnes et du canal de Beagle, les photos ont ensuite achevé de nous convaincre… Et mes copines ont ensuite décidé de m’offrir ce vol pour mon anniversaire, donc autant vous dire que nous y sommes allées en courant !

Nous avions décidé de faire le tour en fin de journée pour pouvoir profiter du coucher de soleil, particulier beau dans cette région… Nous avons donc rendez-vous au club à 18h30, nous rencontrons notre pilote qui nous explique rapidement les options de trajets que nous avons compte tenu de la météo assez nuageuse du jour. Il part ensuite préparer l’avion, nous sommes au comble de l’excitation !

Nous décollons alors, direction les montagnes au nord de la ville. Nous volons à côté du Mont Olivia, puis à côté de tous les autres sont j’ai malheureusement oublié les noms… Le spectacle est sublime, nous sommes très proches des montagnes nous n’avions jamais vu ça. Le soleil qui descend joue avec les montagnes et nous surprend entre deux sommets.

Nous arrivons alors sur le canal de Beagle, nous voyons le phare Les Éclaireurs et les îlots, nous remontons vers l’ouest en direction de la ville. Au loin, le soleil qui se couche danse avec les nuages, les couleurs sont superbes on n’arrive plus à décrocher un gigantesque sourire de nos visages… Le temps passe à une vitesse folle, cela fait bientôt une heure que nous volons, et devons rentrer. Notre super pilote nous remet des certificats de baptême de l’air, puis nous rentrons, admirant encore une fois le coucher de soleil, cette fois ci sur les voiliers dans le port.

  • Aeroclub Ushuaia : 150 USD le tour en avion d’une heure, par personne (jusqu’à 3 personnes par avion avec le pilote)


#4 Visiter les musées dans l’ancienne prison

Par le plus grand des hasards, nous étions à Ushuaia pour la nuit des musées. Nos journées étant bien remplies nous n’avions pas prévu d’en visiter, mais puisqu’il y a une nocturne… Sur les conseils des locaux nous sommes allées à l’ancienne prison d’Ushuaia, qui abrite aujourd’hui un musée sur la prison, un musée maritime, et diverses expositions. La visite est vraiment intéressante, tout est très documenté, on en apprend beaucoup sur l’histoire maritime de la ville (pas mal de documents relatifs au grand naufrage dont je parlais plus tôt) et surtout, se promener dans les cellules non éclairées à 23 heures a un petit côté Halloween qui était de saison !

#5 Faire du shopping !

Il y a environ 95% des boutiques qui proposent des produits « Made in China » tous plus déprimants les uns que les autres, mais les autres boutiques méritent qu’on s’y attarde… Notre préférée : La Tienda de Celeste (une dans le centre et une dans le port). Tous les produits sont faits localement par des artistes de la région, la sélection est très chouette et les prix restent abordables.

Publicités